Vous souhaitez créer une entreprise de conseil, mais vous ne savez pas exactement par où commencer ?

Face à la multitude d’options, il peut être difficile de déterminer quel service offrir, et à quel public. Vous avez peut-être entendu l’expression “les richesses sont dans les niches”, mais vous ne voulez pas non plus rater l’occasion de générer des revenus auprès de quiconque est prêt à vous payer.

Mais pensez-y de cette façon : si vous recherchez un consultant en développement commercial, voudriez-vous travailler avec quelqu’un qui mentionne également son expertise en matière de voyages, de décoration intérieure, d’entretien des pelouses et d’investissement en crypto-monnaies ?

Bien qu’il puisse être tentant de ratisser large, chaque “et” que vous ajoutez à la description de votre service ou de votre public réduit l’impact de moitié. Comme pour toute entreprise, vos services évolueront avec le temps, mais voici un processus en trois étapes pour vous aider à démarrer.

Étape 1 : Faites un inventaire personnel

Le manque de confiance en soi fera échouer votre entreprise avant même que vous ne commenciez. Alors, définissons clairement les services que vous pouvez offrir en toute confiance, sur la base de votre expérience antérieure et de vos centres d’intérêt.

Ouvrez une feuille de calcul et notez dans une colonne tous les emplois que vous avez occupés, y compris le travail bénévole ou les organisations auxquelles vous avez appartenu. Dans une deuxième colonne, notez toutes les responsabilités, outils et processus associés à ces rôles. Vous pouvez probablement extraire la plupart de ces informations de votre CV ou de votre profil LinkedIn.

Ensuite, déterminez les activités que vous seriez prêt à offrir en tant que service. Et assurez-vous que vous aimez réellement faire ce type de travail, il ne sert à rien de concevoir une offre commerciale qui vous ennuie ou vous rend malheureux. Bien que vous souhaitiez éventuellement vous spécialiser dans un domaine particulier, il est possible de rester assez large. Il est difficile de savoir quels sont les services les plus lucratifs et les plus satisfaisants tant que vous n’avez pas fait l’expérience de la promotion ou de la prestation de services qui n’ont pas eu le même impact.

Dans certains cas, vous pouvez avoir envie de proposer des services pour lesquels vous n’avez aucune expérience. C’est tout à fait possible, il vous suffit de dresser une liste des formations nécessaires pour vous présenter en toute confiance comme un expert.

Étape 2 : Déterminez les secteurs avec lesquels vous souhaitez travailler

Si vous connaissez bien votre public, vous pourrez mieux définir votre offre de services et vous préparer à la recherche que vous allez mener. Choisissez les industries en fonction de votre expérience antérieure et/ou de vos intérêts personnels.

Sachez également que chaque secteur présente ses propres avantages et inconvénients. Les contrats gouvernementaux peuvent être extrêmement lucratifs, mais leur processus administratif peut être long et fastidieux. À un moment donné, j’ai presque renoncé à être payé pour un projet gouvernemental parce qu’il me fallait plus de temps pour remplir tous les formulaires que pour livrer le projet lui-même. Ma femme a rejeté cette idée, mais j’y pensais fortement après avoir appris que je devais envoyer par fax – et non par courriel – des informations supplémentaires à leur service de conformité.

D’autre part, les petites entreprises peuvent vous donner l’occasion d’avoir un impact énorme sur les individus, mais elles n’ont peut-être pas le budget que vous recherchez compte tenu de leurs revenus. Dans ce cas, vous pouvez envisager une option de partage des revenus – en plus d’une rémunération forfaitaire – ou vous pouvez simplement renoncer à l’opportunité.

Vous êtes payé en fonction de la difficulté du problème que vous résolvez. Donc, si vous voulez augmenter vos revenus, choisissez un secteur où les problèmes sont plus difficiles — et plus coûteux –. Mais, j’imagine que certains d’entre vous recherchent peut-être la liberté et l’épanouissement financiers. Dans ce cas, assurez-vous de choisir des secteurs qui vous récompensent avec plus qu’un simple chèque de paie.

Étape 3 : étudier leurs problèmes et élaborer une solution

Je sais que je viens de dire que tout n’est pas une question d’argent, mais vous avez quand même des factures à payer et un style de vie à soutenir. Malheureusement, c’est ici que de nombreux consultants échouent ; ils créent des solutions pour des problèmes qui n’existent pas ou qui n’ont pas un impact suffisant pour qu’ils puissent facturer des honoraires suffisants. Vous pouvez éviter ce piège en effectuant des recherches approfondies sur les problèmes de votre public cible et les solutions qu’il recherche. Ensuite, créez un service qui résout ces problèmes en vous appuyant sur les domaines d’expertise que vous avez identifiés à la première étape.

Si ce processus vous semble long et fastidieux, votre intuition est correcte. C’est pourquoi vous devez vraiment aimer ce que vous faites, et pour qui vous le faites. Cela va être un défi, mais cela ne doit pas être une source de confusion. J’ai fourni des conseils étape par étape sur la façon de le faire dans l’article “Comment créer une offre irrésistible en sondant votre public sur LinkedIn.”

Au-delà de cela, vous n’avez pas besoin de partir de zéro. Jetez un coup d’œil à la façon dont d’autres consultants présentent leurs services, puis mettez-y votre propre touche. Et, je sais que chaque cours de Marketing : 101 va vous dire de déterminer votre différenciateur unique, mais essayer de le faire peut facilement vous embrouiller ainsi que votre public. Votre offre de services doit être simple et concise, votre personnalité est votre différenciateur unique. C’est aussi la façon dont vous allez construire votre marque personnelle.